Êtes-vous né avec des pieds plats, ou est-ce un problème de développement ?

Le dysfonctionnement du tendon tibial – mieux connu sous le nom de pied plat – est une affection courante qui se reconnaît soit par l’absence de voûte plantaire, soit par une voûte très basse, et qui est souvent causée par une surcharge ou un roulement des pieds vers l’intérieur pendant la course, la marche ou la station debout.

Le pied plat est également fréquent chez les nourrissons. Une question souvent posée aux podologues est de savoir si l’on naît avec des pieds plats ou s’il s’agit d’un problème de développement. La réponse à ces deux questions est “oui”. Voici pourquoi.

Naître avec des pieds plats

En général, les bébés naissent avec les pieds plats. Cette condition, appelée “pied plat flexible”, commence à disparaître lorsque l’enfant commence à se tenir debout et devient mobile. Dans la plupart des cas, les enfants se débarrassent de ce trouble sans avoir besoin de traitement, généralement à l’âge de six ans, car ils commencent à développer naturellement une voûte plantaire. Environ deux enfants sur dix continueront à avoir les pieds plats à l’âge adulte.

Le “pied plat rigide” est le résultat soit d’une malformation de naissance, soit d’une connexion anormale entre les os du pied (coalition tarsienne). Cette affection peut être douloureuse et provoquer des spasmes tendineux, des difficultés à bouger le pied de haut en bas ou d’un côté à l’autre, et une incapacité à effectuer des activités comme la course et le saut. Un pied plat rigide non traité peut entraîner de l’arthrite ainsi qu’une pression excessive sur d’autres parties du pied.

Développement du pied plat

Les pieds plats peuvent parfois résulter d’une tension du tendon d’Achille (le solide cordon fibreux qui relie les muscles du mollet à l’arrière de la jambe à l’arrière de l’os du talon), qui peut limiter le mouvement du pied. Les traitements comprennent la physiothérapie pour étirer et allonger le tendon.

Ceux qui ont subi d’autres types de blessures peuvent développer un pied plat, par exemple en portant des chaussures sans soutien suffisant ou en se mettant pieds nus. Le port d’un poids excessif peut également entraîner la chute de la voûte plantaire ; il peut s’agir par exemple d’un excès de poids ou d’une obésité, ou encore d’une grossesse.

Chercher un traitement

Lorsqu’on ne se fait pas soigner pour des aliments plats, il faut s’attendre à ce que l’état s’aggrave avec le temps. Les traitements comprennent la gestion du gonflement avec des anti-inflammatoires ainsi que le moulage jusqu’à ce que le tendon guérisse.

Une cure de physiothérapie peut aider à retrouver l’amplitude de mouvement et à renforcer le pied ; votre podologue peut vous recommander des chaussures orthopédiques ou vous poser des semelles orthopédiques sur mesure pour soutenir vos voûtes plantaires et soulager le stress sur d’autres parties de votre corps.

Chez les enfants, les traitements peuvent comprendre des supports pour les voûtes plantaires, des appareils orthopédiques, des plâtres, des médicaments anti-inflammatoires et de la physiothérapie ; la chirurgie peut également être recommandée pour traiter les cas plus extrêmes. Il est important de demander conseil à un podologue pédiatrique si vous pensez que votre enfant a les pieds plats.

Soins des pieds en famille a Lyon

Notre équipe d’experts et de prestataires est spécialisée dans toutes les conditions liées aux soins du pied et de la cheville, y compris le pied plat. Si vous ou un membre de votre famille souffrez de douleurs ou de blessures au pied, contactez nos podologue pour enfants dès aujourd’hui.

Si vous avez aimé cet article, cliquer ici pour d’autres

Categories: